la VélorizonSologne

Une Vélorizon, keseksa ? Les fidèles de ce blog le savent, puisque nous avions organisé la 1° VélorizonBreizh. Pour les autres, sachez que c’est un rassemblement de joyeux drilles juchés sur leurs drôles de montures, généralement en position plutôt horizontale.

Pour cette quatrième édition du rassemblement de Toussaint de l’Association Française de Vélocouché, nous étions plus d’une centaine de participants.

Nous y avons retrouvé de nombreux amis et comme à chaque fois, nous avons fait de nouvelles connaissances. Deux parcours étaient proposés chaque jour au départ du camping de Bracieux et nous avons parcouru une sorte de mix des deux. En effet, la météo un peu capricieuse le vendredi ne nous a pas dissuadés de prendre la route, nous étions venus pour (re)découvrir la Sologne et ce ne sont pas quelques gouttes qui allaient nous arrêter, d’autant que la température était très douce.

Le samedi, nous avons eu droit à un rayon de soleil à Chambord, mais n’avons atteint le château qu’après un très long détour dans la forêt : Quand nous sommes arrivés au pic-nic, les autres repartaient, c’est ballot. Il faut dire que nous ne sommes pas les seuls à nous être fourvoyés, une voiture mal garée cachait l’entrée du chemin à emprunter qui ne devait faire que 7 km, alors qu’au bout d’une distance qui nous paraissait bien supérieure nous avons trouvé un panneau qui indiquait Chambord à 11 km ! Le comble est que Joël croyait qu’Irène était partie devant, et inversement… et les deux avaient raison, puisque qu’Irène est partie devant mais est arrivée derrière, alors qu’elle ne s’est pas fait doubler. Vous n’avez rien compris ? Pas grave, nous non plus. Mais l’essentiel est que le pain transporté par Irène ait retrouvé le jambon transporté par Joël, ça a fait de bons casse-croûtes dégustés au pied du château, que nous avons visité l’après-midi.

Quant aux repas des vendredi et samedi soirs, l’ambiance a, comme d’habitude, été très chaleureuse et la cuisine de Rico délicieuse. Dommage qu’on ne puisse participer à l’édition de l’an prochain, mais on ne va quand même pas revenir juste pour ça, vu qu’à cette époque on devrait être à quelques milliers de kilomètres de la Sologne.

5 Commentaires judicieux

  1. Quelle énergie ! Petits malins, vous vous êtes arrêtés pour cueillir des champignons dans la forêt solognotte.
    Et vous êtes beaux, tous les quatre, au pied de mon château préféré…

Laissez nous un commentaire (on aime bien !)