Mutlu Yıllar ! नया साल मुबारक हो ! Ευτυχισμένο το Νέο Έτος ! Bonne année !

A l’époque des voeux, voici enfin quelques nouvelles afin de vous rassurer quant à notre santé physique (Irène) et morale (nous deux).

Vendée, avril 2014
Vendée, avril 2014

Des nouvelles du front dos

Bien qu’ayant les vis dans la peau, Irène s’en sort bien : Petit à petit les douleurs s’atténuent, et même si la mobilité n’est pas encore totalement revenue, on peut constater des améliorations chaque jour. Grâce à son corset particulièrement sexy, elle peut marcher en ayant un peu l’air de robocop, mais en a de moins en moins besoin ; le truc était prescrit pour un mois, il y a donc des chances pour qu’on puisse le mettre aux enchères prochainement : Ca va être la ruée, ce n’est pas tous les jours qu’on trouve un corset de cyber-nonna sur le marché de l’art contemporain, préparez vos chéquiers. Accessoirement, ça fait aussi gilet pare-balles (en caoutchouc), c’est très tendance.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Acigné à résidence

Des cyclomigrateurs devenus sédentaires, ça fait tâche, convenons-en. Se retrouver coincés à Acigné n’est cependant pas le goulag, nous avons été hébergés successivement par deux familles dont nous tairons le nom afin que leur modestie naturelle ne souffre pas de nos éloges, néanmoins nous pouvons révéler qu’ils furent des hôtes charmants, serviables et patients (Ceci n’est pas un appel subliminal à l’hospitalité pour les semaines à venir. Quoi que…).
Profitant d’un moment d’absence de nos geôliers hôtes, nous nous sommes échappés pour aller nous encanailler une semaine à Paris, ça fait du bien. On pourrait affirmer que c’était pour participer à la marche républicaine du dimanche 11 janvier, mais ce n’était initialement pas le but de la manœuvre : Nous sommes venus participer au 30° Festival du voyage à vélo, que l’on ne rate pas depuis plusieurs années et qui a contribué à alimenter notre envie de partir pédaler de par le monde. Il n’était pas vraiment prévu que nous y soyons cette année car Vincennes et un peu trop éloigné de Katmandou au Népal, mais puisque nous sommes dans le coin autant en profiter pour retrouver les potes qui sont rentrés et faire connaissance avec d’autres fadas qui projettent de partir.

Affiche_festival_2015
Attention, le festival c’est comme le vélo couché : Essayer c’est risquer d’attraper le virus

 

Séjours à la carte

En parlant de partir, justement, vous vous demandez peut-être quand on remet ça. Bonne question, la bougeotte aigüe a résisté au choc du chameau et les projets se bousculent au portillon. Sans date pour le moment, mais il est fortement question de retourner en Inde ; on a un visa de six mois, on ne l’a utilisé que quatre semaines, il faut rentabiliser le truc. Peut-être pas à vélo car ça rentre quand même dans le cadre d’une convalescence et on ne peut pas dire que pédaler sur les routes indiennes soit très reposant. Mais pas non plus en voiture, on a goûté à la formule durant deux semaines et ça nous suffit : On voit plein de choses, mais il n’y a pas assez de place pour l’imprévu et ça limite trop les possibilités de rencontres (même si on a trouvé le moyen d’en faire, y compris une mauvaise).
On pourrait donc utiliser les transports en commun, avec tout ce que ça comporte comme aspects folkloriques. En tout cas, pas de réservation, pas de planning, on verra bien. Pas de chameau non plus.

Un indice : le Kerala, vous connaissez ?

Chameau couché
Chameau couché, abattu par Irène !!!

Mais ça a le temps de changer dix fois, comme d’habitude, surtout que les saisons nous jouent des tours, la canicule indienne arrive en avril et la mousson suit peu après…

D’ailleurs, on commence une collection de cartes routières toutes neuves car on n’a pas pu atteindre les pays concernés : Iran, Népal, Bangladesh. On ne les met pas aux enchères, car on se réserve la possibilité d’y aller un jour.
Par contre, on garde précieusement nos magnifiques cartes bien usagées, déchirées, recollées, pleines d’annotations et de ratures, d’authentiques merveilles auprès desquelles les papyrus de Touthancamion font pâle figure; elles sont stockées dans un entrepôt secret hautement sécurisé dont nous ne révélerons l’emplacement que sous la torture ou en échange d’un repas gastronomique au retour d’une traversée de la Mongolie, gavés de beurre rance au lait de yak et de graisse de vieux mouton.

Modèle déposé
Modèle déposé

On vous tiendra au courant, comme vous vous en doutez. A bientôt !

Bilan de la saison 2

Eh oui, ne dérogeons pas à la règle, un bilan s’impose mais pour une fois il va être très rapide.

Jours de voyage : 21 du 24 octobre au 15 décembre (on avait prévu bien plus)
Jours sans vélo : 20 (no comment)
Distance à vélo : 20 km De l’aéroport à la maison de nos hôtes à New Delhi
Distance totale : 16 000 km En avion !
On a bien aimé : La cuisine indienne, les indiens, Billus notre chauffeur, l’Inde (mais il faut du temps pour s’y adapter), les forts, les palais, les temples
On a moins aimé : La pollution à Delhi, d’être pris pour des porte monnaie ambulants, les chameaux, l’hôpital de Jaisalmer, le retour précipité

Pour nous qui avions prévu d’aller de Bretagne jusqu’en Chine en pédalant, on peut dire que ça ne s’est pas passé comme prévu. On passe notre temps dans les avions, notre bilan carbone se révèle être calamiteux…

La vie est faite d’imprévus….il fallait le prévoir !!!

13 Commentaires judicieux

  1. Je vois que le moral ne vous a pas abandonné c’est le plus important , Irene tu es une vrai dure ! Je suis contente que tu aille de mieux en mieux , que nous reservez vous pour la suite ….. grand mystere , car en vous suivant depuis un moment il ce passe toujours quelque chose !!!! A bientot Bisous a vous 2 Lili

  2. Ah oui pas mal le corset! Je n’en avais jamais vu d’aussi beau!!! Tu vas en tirer un bon prix…..
    Et profitez bien du crachin breton… Il est unique!!!!!

  3. ayant plus suivi votre aventure depuis quelques temps , je vous souhaites malgrè cela , une bonne et heureuse annèe 2015 !! et surtout une santè de  »fer’ , bon rètablissement a irène
    :))

  4. Super, vous gardez le moral !
    Je vous adresse mes meilleurs voeux : surtout de santé pour continuer votre aventure et nous faire rêver..
    Vous êtes plein de courage,

    BIses d’une vernoise

  5. Recevez mes meilleurs vœux de bonheur, un prompt rétablissement à Irène, et continuez à nous faire vivre votre belle aventure à travers le monde .
    Je vous embrasse.
    Kénavo du Lot et Garonne

  6. Je vous lis toujours avec plaisir.. Et vous remercie pour la touche humour toujours présente !!!
    çà fait du bien dans ce monde parfois un peu trop morose !!!
    Nelly

  7. Coucou Irène et Joël, Je suis très contente de voir que Irène va mieux et surtout que vous avez plein de projets pour poursuivre l’aventure avec ou sans vélo !
    Je vous adresse tous mes meilleurs voeux pour cette année, un bon rétablissement à Irène et de beaux voyages.
    Bizzz

  8. Une belle année 2015 à vous 2!!, On vous souhaite qu’elle soit meilleure que la fin de cette année 2014 qui avait pourtant si bien commencé!
    Vous avez l’air de profiter malgré tout de votre retour temporaire en France et de penser déjà à la suite du voyage, c’est bon signe!
    Avez-vous vu les Solidreams au festival du voyage à vélo? et Voluntour, un breton en vélo couché?
    Le corset est magnifique, et il est surtout très bien porté!
    Je crois que vous vous voyez bientôt avec les parents à Marie, on pensera à vous!
    Et pour la Mongolie, on vous attend, rendez-vous en Mai pour se gaver de lait de jument fermenté!
    Bisous à vous 2!
    David et Marie.

Laissez nous un commentaire (on aime bien !)