Qui ?

Si vous êtes arrivé sur cette page, il est bien possible que vous nous connaissiez. Et que vous sachiez que nous avons 119 ans (à nous deux, individuellement ce serait un peu problématique pour le vélo, et même pour quoi que ce soit), résidons en Bretagne et avons un peu la bougeotte.

Si vous ne nous connaissez pas encore, le meilleur moyen est de venir nous rencontrer. D’accord, ce n’est pas toujours facile parce qu’on ne tient pas en place, mais on écume les salons et festivals lorsque nous sommes en France, ce qui donne des occasions de se voir. Et si vraiment il n’y a pas moyen, quelques infos en vrac :

  • Nous nous sommes rencontrés au début du siècle (celui-ci…) et avons en tout 8 enfants (aucun ensemble) et 11 petits enfants (ce dernier chiffre augmentant régulièrement, cette page peut ne pas être à jour…)
  • Parce qu’on nous pose souvent la question : Non, nous ne sommes pas sportifs et n’avons pas passé notre vie à voyager. Raisons de plus !
  • Nous avons décidé en 2013 de laisser tomber le boulot pour aller courir le monde, sans attendre la retraite et surtout de risquer d’avoir un truc qui se déglingue du coté santé. « On y va maintenant, après il sera peut-être trop tard ».

Mais bon, on ne va pas tout vous dire non plus…

Joël Connault & Irène Lavigne


Pas encore abonné(e) au blog ? Quelle funeste erreur ! Il n’est pas trop tard, c’est en haut à droite de cette page

 

18 Commentaires judicieux

  1. Hallo Irene et Joel,
    le grand aventure commence… comme nous comprenons au premier en Romanie et dans une annee tout le monde. (malheureusement je ne comprends tous – mon francais!!!!)
    Nous placerons votre page dans nos favorites pour voir que vous faites et ou.
    Bonne route en Romanie en juillet – vous faisez des reportages de votre route???
    Salus de Michael et Ulli de Wachtendonk

  2. Un projet qui vous ressemble : vivant, inventif, dynamique, incessant. Toutes les surprises vous attendent , ils vous faut du mouvement , vous en aurez . Du désir décidé.. « De deux choses l’une » a dit Prévert « l’autre c’est le soleil » a t il poursuivi. Bonne route.

  3. LM: déçue ce soir, pas de détails après avoir philosophé les jours précédents, la douche de l’orage vous a laissé la tête vide ou bien c’est la fatigue qui commence à se faire sentir …pas déjà quand même après « si peu de kilomètres !!! bien sûr les 113 ans sont là et bientôt 114 ( dans quelques jours un barbu çà prend un coup de vieux!!, il lui faut du chocolat, çà requinque) allez du nerf , nous avons besoin d’une suite au journal,…. même si ce sont des textes copiés et déjà connus !!! Autrement ne peux commenter vos défauts, trop nombreux, l’amitié en prendrait un coup…. je plaisante. bonne continuation – Irène tu as un homme galant j’ai remarqué que sur la photo sa tête barbue rapprochée de la tienne était pour te faire paraître « encore » plus jeune, mais est-ce possible ? BZZZZZ

  4. Je connais Irene depuis 30 ans…un seul mot EXCEPTIONNELLE.
    Je pense qu’elle est en paix avec elle même mais tellement tellement vivante.
    Ceux et celles qui ont le bonheur de la croiser se souviendront de la sérénité qu’elle nous communique. Celui qui l’emmène dans ses bagages est béni des Dieux.
    Je crois que c’est Oscar WILDE qui a dit un jour : « L’indifférence est le résidu le plus douloureux de l’amour » Et bien cette pensée, Irène l’a toujours combattue….
    Je l’ai retrouvée depuis peu mais je suis fière, c’est ma copine et je l’aime.

  5. bonjour,

    je m’appelle Zoé et j’ai 8 ans. J’ai vu votre départ.ces très courageux de vouloir faire le tour du monde en vélo couché.
    au revoir
    Zoé

  6. OUI c’est super cette aventure de tous les jours ..j’ai eu la chance de les croiser il y a quelques heures au Transbordeur de Rochefort….spontanément on a échangé quelques mots avant leur traversée de la Charente sur la nacelle du Transbordeur…En tant que « radio-amateur j’essaierai si Irène et Joël le souhaitent leur faire rencontrer des « si tous les gars du monde » sur notre planète…
    Bernard

  7. Bon courage à ces courageux voyageurs. Découvrir le monde. Un rêve un peu fou ? Un vrai projet de vie. Un rêve éveillé… Chapeau !
    (croisés, ce matin, au hasard d’une piste cyclable vers Biscarrosse-Plage)…je m’abonne à la news

  8. Ciao Irene e Joel,
    siamo Aristide e Agnes e siamo molto contenti di avervi incontrato. Vi auguriamo un gran viaggio fino alla meta che vi siete prefissati.
    Vi seguiremo su questa pagina…
    BON VOYAGE!

  9. I met you both in Agra. You’ve had a wonderful trip so far and you show no signs of wear. Ye were both very bright and cheery. It was fun talking with you.

    You hadn’t yet started cycling in India but you recognized your toughest challenge was yet to come. Speaking as a cyclist from a long time ago, please be very careful. If the anxiety starts to exceed the pleasure, don’t get stubborn, know when to temporarily give up on the cycling.

  10. Un couple hors du commun mais tout aussi simple, rencontré par hasard sur la route ! Ce sont ces rencontres, certes parfois courtes, mais qui font un voyage enrichissant !
    Faites nous encore rêver et prenez soin de vous sur les routes du monde.

    Arnaud et Malaurie

Laissez nous un commentaire (on aime bien !)