Saison 1 : Le bilan

mots

De retour en Bretagne après avoir pédalé 6 000 km (un peu moins) en 6 mois (un peu plus) pour traverser 10 pays (exactement), nous sommes toujours plein d’enthousiasme à l’idée de repartir.
Mais revenons un peu sur ces six mois :

 

Drapeau

France

Jours de voyage : 60 du 6 avril au 4 juin 2014
Jours sans vélo : 23 Longs arrêts à Sarzeau, Mende et à Annemasse
Distance à vélo : 1959 km + le train entre Mende et Annemasse, en passant par Nîmes
Km par jour roulé : 53 minimum 25 km, maxi 83 km
Nuits sous un toit : 28 Les séjours en famille nous ont permis de dormir dans un vrai lit. L’hôpital de Mende en fournissait un aussi, mais à une seule place…
Nuits sous tente : 32 16 nuits en camping, 11 bivouacs, le reste en Warmshower
Prix par nuitée : 20 € 6 € / nuit en tenant compte des nuits gratuites (bivouac, hébergement)
On a bien aimé : La grande variété des paysages, la qualité des infrastructures, comprendre ce que disent les gens, la cuisine
On a moins aimé : Le prix de certains campings, le séjour à l’hôpital, la difficulté de prendre le train avec des vélos (surtout pour quitter Mende).

 

suisse

Suisse

Jours de voyage : 6 du 5 au 10 juin
Distance à vélo : 308 km + le train pour passer le Simplon
Km par jour roulé : 51 minimum 24 km, maxi 69 km
Nuits sous un toit : 1 On n’avait rien demandé, on a été hébergés, vive le Valais !
Nuits sous tente : 5 Comme quoi il n’est pas impossible de bivouaquer en Suisse
Prix par nuitée : 21 € 6 € / nuit en tenant compte des nuits gratuites (bivouac, hébergement)
On a bien aimé : La cuisine, la facilité de prendre le train avec des vélos (tunnel du Simplon)
On a moins aimé : Les prix !

italie

Italie

Jours de voyage : 20 du 11 au 30 juin
Jours sans vélo : 6 A venise
Distance à vélo : 607 km + le train entre Venise et Trieste
minimum 15 km, maxi 91 km
Nuits sous un toit : 12
Nuits sous tente : 8
Prix par nuitée : 32 € 19 € / nuit en tenant compte des nuits gratuites (bivouac, hébergement)
On a bien aimé : Les pastas, pizzas et jambon, la gentillesse du réseau Tomaso, les mélodies des clochers des églises. Les spectacles de rues, l’accent et le charme des habitants, le patrimoine historique et religieux, la vie cachée des travailleurs vénitiens et la Laguna Trasporti.
On a moins aimé : Ne pas pouvoir accéder aux abords des lacs à cause des villas privées, quelques incivilités des machos au volant de leurs bolides.

slovenie

Slovénie

Jours de voyage : 1 le 1° juillet
Distance à vélo : 46 km
Nuits sous tente : 1
On a bien aimé : Payer en euros, ça nous arrangeait bien, les figues offertes par une famille qui s’occupait de la chapelle près de notre campement
On a moins aimé : Rien, pas eu le temps de ne pas aimer quoi que ce soit

 croatie

Croatie

Jours de voyage : 27 du 2 au 27 juillet
Jours sans vélo : 7 Vacances à Skradin
Distance à vélo : 852 km + les bateaux pour aller d’île en île
Km par jour roulé : 48
Nuits sous un toit : 12
Nuits sous tente : 15
Prix par nuitée : 32 € 13 € / nuit en tenant compte des nuits gratuites (bivouac, hébergement)
On a bien aimé : Paysages côtiers superbes, l’accueil spontané des ruraux, la Parenzana
On a moins aimé : La relation business le long du littoral, les côtes sous 35°, les campings grands comme des bourgs de chez nous et l’accaparement du littoral par des chaines hôtelières , tourisme de masse oblige.

montenegro

Monténégro

Jours de voyage : 5 du 28 juillet au 1° août
Distance à vélo : 209 km
Km par jour roulé : 41
Nuits sous un toit : 2
Nuits sous tente : 3
Prix par nuitée : 25 € 15 € / nuit en tenant compte des nuits gratuites (bivouac, hébergement)
On a bien aimé : Les paysages montagnards et la tranquillité des villages, les vues plongeantes sur la grande bleue, la baie de Kotor, le village de Virpazar.
On a moins aimé : Les « étalages de viandes » qui se dorent la pilule sur le moindre bout de terrain disponible, l’enlaidissement du littoral par les promoteurs au détriment des petits ports de pêche, le contraste du niveau de vie entre la côte et la campagne, les champs de mines de la guerre des années 90, les maisons criblées d’impacts de balles.

albanie

Albanie

Jours de voyage : 11 du 2 au 14 août
Jours sans vélo : 2
Distance à vélo : 512 km + le bateau pour s’en aller à Corfou
Km par jour roulé : 59
Nuits sous un toit : 5
Nuits sous tente : 6
Prix par nuitée : 14 € 10 € / nuit en tenant compte des nuits gratuites (bivouac, hébergement)
On a bien aimé : Les prix, l’accueil spontané et la générosité de ceux qui ont bien moins que nous, les cafés fréquentés par les locaux, monter les cols en pick-up, les paysages splendides
On a moins aimé : Les décharges à ciel ouvert, ne pas pouvoir accepter les grosses pastèques offertes par les fermiers

macedoine

Macédoine

Jours de voyage : 2 6 et 7 août
Distance à vélo : 86 km
Km par jour roulé : 43
Nuits sous tente : 2
Prix par nuitée : 9 € 4,50 € / nuit en tenant compte des nuits gratuites (bivouac, hébergement)
On a bien aimé : Les paysages superbes, l’accueil
On a moins aimé : Pas eu le temps de ne pas aimer quoi que ce soit, sauf la cote maousse costaud pour revenir en Albanie

grece

Grèce

Jours de voyage : 32 du 15 août au 15 septembre
Jours sans vélo : 13 Quelques jours à Corfou, une semaine à Athènes
Distance à vélo : 673 km + les bateaux pour aller sur les îles
Km par jour roulé : 46
Nuits sous un toit : 12
Nuits sous tente : 20
Prix par nuitée : 17 € 13 € / nuit en tenant compte des nuits gratuites (bivouac, hébergement)
On a bien aimé : Les sites historiques (surtout Delphes), la mer, sa couleur, les baignades, les petits ports, les gens sympas ,la vie des quartiers
On a moins aimé : Les cochonneries disséminées partout.

turquie

Turquie

Jours de voyage : 32 du 16 septembre au 17 octobre. Exactement la même durée qu’en Grèce
Jours sans vélo : 15 Plus ça va, moins on roule, plus on visite. Istambul, la Cappadoce…
Distance à vélo : 660 km + le bateau pour rejoindre Istambul et le bus pour aller en Cappacoce
Km par jour roulé : 38 A la baisse, mais quand on descend (ou plutôt quant on monte) à 7 km par jour, ça fait baisser la moyenne…
Nuits sous un toit : 21
Nuits sous tente : 9 Pas facile de camper dans ce pays, on se fait héberger à l’insu de notre plein gré
Prix par nuitée : 21 € 9 € / nuit en tenant compte des nuits gratuites (bivouac, hébergement)
On a bien aimé : Les turcs ! L’ambiance d’Istanbul, les monts du Taurus, la caverne du monstre de fer, les WC équipés d’un petit jet d’eau bien placé,
On a moins aimé : Les chiens qui veulent croquer Irène, devoir quitter le pays trop tôt.

La saison 2

Cet article est écrit à Roissy, juste avant d’embarquer pour New Delhi, point de départ de la Saison 2. Il était temps, pour un peu on aurait encore eu un pays de retard pour publier nos articles…

On y sera bientôt !
On y sera bientôt !

4 Commentaires judicieux

  1. Bonsoir super pays aux multiples facettes…nous allons vivre avec vous vos nouvelles découvertes magiques..Bon Vent…Bernard Rochefort..demain je vais voir le « Rajastahan dans le cadre des connaissances du monde par Gilbert LEROY…d’autre part j’ai une ancienne collègue du pro qui est amoureuse de l’Inde ..elle part tous les ans depuis plus de dix ans…seule dans des Régions différentes…donc mes pensées s’envolent vers vous…Merci d’avance…;Bernard/ Rochefort-sur-Mer

  2. Bonsoir, 6 mois déjà très riches en km, en péripéties, en paysages, en rencontres, … bcq de lecture pour nous mais c’est toujours très agréable de vous suivre dans votre périple !
    Dommage, que je n’ai pas réussi à vous voir à Acigné, et oui il y en a qui bosse 🙂
    Bonne continuation et à très bientôt pour vos nouvelles aventures.
    Bises

  3. 6 mois de vélo déjà bien remplis á ce qu’on voit! Bon courage pour l’Inde, ça ne va pas être de tout repos: faites très attention sur la route et en dehors de la région himalayenne (ou je ne pense pas que vous irez vu la saison!), oubliez le camping sauvage (sauf si vous aimez les attroupements de dizaines de personnes!). Les guesthouse ne coûtent que quelques euros de toute façon! Au plaisir de lire vos aventures en Asie!

Laissez nous un commentaire (on aime bien !)