Le pays préféré

On nous l’a souvent posée durant notre voyage, mais encore plus depuis que nous sommes rentrés, cette question redoutée : « Quel est votre pays préféré ?« .

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Question redoutée car il est extrêmement difficile d’y répondre, vu qu’on ne connait pas la réponse ; en effet, comment comparer des pays si différents parcourus dans des conditions si différentes ? Entre la Slovénie parcourue en un jour et l’Australie en un an, entre le Japon où la nourriture est délicieuse et Cuba où elle est nettement moins enthousiasmante (pour utiliser un euphémisme), entre la Nouvelle Zélande où les paysages sont sublimes et les parcs de l’Ouest américain où ils le sont aussi, entre la Turquie où l’accueil dans les villages est fantastique et l’Inde où les chameaux fous sévissent, entre l’opulence des pays occidentaux et la pauvreté de Madagascar…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une seule chose est certaine, nous retournerions bien volontiers dans tous ces pays si nous avions une seconde vie devant nous. Il est d’ailleurs probable que nous allions pédaler à nouveau dans certains d’entre eux, mais on ne vous dit pas encore lesquels…

Le pays préféré pour y vivre

Ça, c’est une autre question.

Si on met de coté les attaches familiales et amicales (ce qui est difficilement envisageable), on aurait pu imaginer au moins trois endroits où s’installer, car on s’y sentait particulièrement bien : Brisbane dans le Queensland (Australie) et Boseman dans le Montana (Etats Unis), Busan en Corée (du Sud, évidemment). Mais même si ces endroits nous ont séduits, la nourriture y est telle qu’on n’aurait pas tenu des années, sans galettes-saucisses point de salut !!!

C’est pourquoi on peut sans hésitation, et ça ne vous surprendra pas, affirmer que c’est la France le pays que nous préférons pour y vivre. Au fil de nos pérégrinations depuis notre retour, nous avons pu apprécier avec un regard renouvelé les atouts de notre pays.

Nous bénéficions d’un remarquable réseau de routes bien entretenues, aussi bien principales pour se déplacer rapidement que secondaires pour aller partout (et s’y balader à vélo, on apprécie). C’est bien différent de ce qu’on vu en Inde par exemple.
En passant devant une caserne de pompiers, on peut y voir des camions rutilants, les équipes de pompiers sont prêtes à intervenir rapidement, peut-être pour sauver une vie (voire même la notre).
En longeant un hôpital, on se rappelle que des centaines de personnes se font soigner gratuitement, sans avoir besoin de vendre tous leurs biens s’ils sont atteints d’une maladie grave comme dans d’autres pays dits civilisés comme les Etats-Unis. A Cuba les soins sont gratuits aussi mais mieux vaut ne pas être trop malade ni trop éloigné de la ville la plus proche.

Durant notre vie professionnelle, nous avons connu le chômage, et durant ces périodes nous avons reçu de l’argent  pour nous permettre de surmonter cette difficulté. Lorsque nous avons voulu créer une entreprise, nous avons eu toute latitude pour la gérer comme on le voulait et embaucher qui on voulait. Maintenant nous sommes en retraite et nos pensions ne risquent pas d’être brutalement interrompues si notre ex-employeur fait faillite ou si une crise boursière survient.

En cette période de rentrée scolaire, les écoles retentissent de cris d’enfants dans les cours de récréation d’établissements bien équipés, où ils reçoivent un enseignement de qualité. Quelle que soit leur condition sociale, ils pourront étudier gratuitement jusqu’à l’Université, et même là les frais de scolarité sont extrêmement bas en regard des établissements extrêmement couteux d’autres pays.

Nous avons la liberté de lire ce que l’on veut, de dire ce que l’on veut, de croire ou pas comme on veut. On peut adhérer à une association, en créer une, sur tout sujet que l’on trouve important.
Nous avons accès au savoir du monde gratuitement, immédiatement, sans censure ni de surveillance de quiconque. Pas comme en Chine…

La justice existe, nous pouvons la solliciter si besoin, et les juges ne vont pas nous donner tort ou raison en fonction de l’argent qu’on leur donne. De même, nous n’avons pas besoin de glisser un billet au fonctionnaire de la mairie pour obtenir une carte d’identité dans un délai raisonnable. Pas comme à Madagascar…

Nous vivons dans un pays au climat sain (enfin ça se détériore passablement) avec des saisons bien différenciées et ayant chacune leur agrément. Ce n’est pas un pays froid qui voit la lumière quelques heures par jour, ou un pays chaud et sec comme un désert, ni un pays au climat de mousson. Comme beaucoup…

Nous vivons dans l’un des plus beaux pays au monde, avec les petits marchés, les places de village et leurs terrasses, des paysages magnifiques, des festivals et fêtes populaires, des musées à foison, des musiques vivantes, des créations artistiques accessibles à tous.

Nous pouvons nous nourrir sainement sans être obligés d’ingurgiter la nourriture industrielle des supermarchés, il y a de nombreux petits producteurs et artisans qui proposent d’excellents produits. En plus c’est bon ! Quant au chocolat, nous n’avons rien à envier aux Suisses ni au Belges, nous avons en France des chocolatiers fabuleux (c’est super important le chocolat !).

Après avoir passé quelques années à parcourir le monde, et malgré les imperfections de notre pays, nous sommes heureux d’y être nés et n’avons nulle envie de le quitter, si ce n’est de temps à autre pour continuer à aller voir comment c’est là bas et avoir le bonheur de revenir ensuite.
Tout n’est pas parfait, ce n’est pas un paradis, mais c’est là qu’on est le mieux et nous en sommes fort reconnaissants.

Print Friendly, PDF & Email

16 Commentaires judicieux

  1. Irène et Joël vous avez raison, il suffit de vivre ou voyager à l’étranger pour apprécier la vie en France et relativiser ses défauts ou contraintes.

  2. Eh oui, on revient toujours à nos racines, à notre mode de vie même si le dépaysement des voyages est riche d’enseignements.
    Profitez bien de notre Bretagne encore merci pour ces bons moments de rêves que vous m’avez apportés. Mamie Nicole .

  3. OUi merci pour ces commentaires. » A mon avis chaque pays a son identité,sa culture ,sa personnalité ,c’est ce qui fait le charme du monde.Personnellement je ne fais pas de comparaison;pour moi c’est pas possible et nécessaire.On est tous complémentaire!hi  »
    A bientôt,pour d’autres découvertes.
    Bernard

  4. bien dit! C’est LA question que tous posent et qui ne se répond pas simplement! Le pays préféré pour quel aspect de la vie… Nous sommes tout d’accord avec vous quoique au final, nous aurions répondu le Québec 😉 même si on aime bien la France! Un bonjour à vous deux.

  5. Oui, on aime bien vous lire, Irène et Joël, et cette conclusion (partielle, si j’ai bien compris) de votre périple à travers le monde sonne comme une grande vérité à laquelle nous ferions bien de réfléchir plus souvent… Merci de ce petit rappel tout spontané.

    Mais que devenez-vous au juste ? Le petit marché du mercredi ne vous voit guère passer,. Etes-vous devenus casaniers ?

    Bien amicalement

  6. Grande est votre sagesse ! Au travers de vos lignes toujours nimbées d’humour, je ne peux qu’approuver cette évidence : on est sûrement pas mal dans l’Hexagone… y’a pire comme on dit ! Pour conforter ce pressentiment nous préparons, ma femme Isabelle et moi, un périple européen de 6 mois avec un départ prévu au printemps prochain. Ce sera un bien modeste saut par rapport à votre pérégrination planétaire mais ce sera LE premier… Donc un grand pas à franchir pour nous ! Objectif : la rencontre de nos concitoyens européens, tous réunis que nous sommes sous la bannière bleue étoilée… Une petite croisade idéologique en somme. Ceci étant dit, nous serions ravis de vous rencontrer un jour pour peut-être nous conforter dans notre préparation grâce à votre vécu cyclotouristique des plus respectable. Bien cordialement. Daniel et Isabelle, de Pacé 35.

    • Je ne vis pas sous la bannière étoilée mais sous La Croix suisse mais si votre périple passe par le Valais je vous accueille volontiers pour une nuit ! Et j’habite moins haut que lorsque Irene et Joel sont passés chez moi😂😂
      Alors peut être à bientot
      Claudia

  7. Coucou mes voyageurs préfères
    Contente d’avoir des nouvelles , et oui la France c’est bien et elle est belle… Ma fille qui a voyager un peu aussi a passer 1 an en Nouvelle Zélande, elle a adorée , elle a passer 4 mois entre Moorea et Tahiti, elle y vivrait pas, pourtant elle fait de la plongée, deja tout est cher, mais beau a voir si on peut une fois… Lolllll…. .Moi je vais dans la Drôme et je suis émerveillée devant tant de beau villages, je suis pas exigeante, je comprend pas pourquoi je suis seule… Sniffff..Lollllllll..
    A bientôt de vos nouvelles
    Bisous 💖💖💖💖

    • Très belle synthèse du monde et de la France.
      Au retour de chaque voyage que nous faisons, nous nous disons comme vous, que nous avons beaucoup de chaque d’être français et de vivre en France!
      (Et tout à fait d’accord avec le commentaire sur les dromadaires en Inde. Même accident, même conséquences…)
      En espérant lire encore de nombreux récits de vos voyages au petit ou long court.
      Isabelle

  8. Salut ! 18 mois sur la route dont 6 en europe et deux en France. Ah ! c’est beau la France ! C’est vrai. On a finalement de la chance d’être né au bon endroit à la bonne époque. Les petites routes, le chocolat (!), le fromage de chèvre, etc., etc. Seul désagrément pourtant (enfin il y en a d’autres mais nous n’allons pas faire un état des lieux de Français grincheux), donc un désagrément : on comprend TOUT ce qui se dit, même et surtout le blablavassage (dixit O.G.Thomas) incessant et BETE (!), trop con pour tout dire, alors qu’à l’étranger … on ne comprend plus rien ou pas grand chose, et c’est fort agréable !
    Quant au pays préféré, il y a surtout ceux où l’on ne cesse de retourner avec plaisir, pour nous la Grèce et la Thailande.
    A bientôt sur les routes de France et d’ailleurs…
    Daniel et Frédérique

Laissez nous un commentaire (on aime bien !)