Paris-Brest-Paris : Chapeau !

Autrement moins médiatique que le Tour de France, sans caravane publicitaire ni prix à gagner, sans sponsors envahissants ni médecins déviants, ils sont pourtant 6 600 cyclistes en provenance de 66 pays à parcourir le mythique trajet de Paris-Brest-Paris ces jours-ci.


A l’heure où nous écrivons, ils en sont à leur troisième nuit sur la route après deux longues journées quasiment sans interruption pour la plupart d’entre eux.

Nous sommes allés à leur rencontre d’un bout à l’autre de la Bretagne, c’est impressionnant de voir cette ribambelle de cyclistes sillonner les routes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous avez sans doute remarqué dans les photos ci-dessus que certains participants s’obstinent à pédaler sur des vélos particulièrement inconfortables ; ils sont même l’écrasante majorité à préférer le tabouret à la chaise longue, ce qui nous dépasse… Mais comme de toute manière ils nous dépassent tous, peu importe.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’endurance de ces cyclistes est incroyable, d’autant que certains ont largement dépassé notre âge (le plus âgé frise les 80 ans) et ne sont pas comme nous éreintés après avoir parcouru moins de 100 kilomètres. Ils vont pédaler en quatre jours plus que nous en un mois… On a beau se dire qu’ils ne sont pas chargés, on ne joue tout de même pas dans la même cour.

Par un curieux hasard, nous nous sommes plus particulièrement attachés à suivre un des compétiteurs : Philippe, à cause de grâce à qui nous roulons en vélos couchés, n’en est pas à sa première édition du Paris-Brest-Paris mais est bien parti pour exploser ses performances précédentes. Comme quoi il a bien fait de nommer son entreprise Vélofasto

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le résultat des courses dans quelques jours, mais nous savons d’ores et déjà que tous les participants ont gagné le droit au respect et on leur tire notre chapeau !

PS : On n’est pas trop tentés de s’y mettre pour la prochaine édition dans quatre ans, allez savoir pourquoi…

 

Print Friendly, PDF & Email

15 Commentaires judicieux

    • Certains spectateurs rencontrés les appellent « suppositoires » ca doit faire mal 😉

  1. Bonjourare
    Très heureux d’avoir de vos nouvelles!Je suppose que vous préparez de nouvelles aventures !
    Pour ce qui concerne Paris-Brest chapeau pour tous les participants !
    J’ai juste une petite expérience de vélo à 18ans..j’avais fait Saint-Brieuc Le Mans ..environ 250kms de 6h le matin à 22hj le soir!avec un demi-course!hi pour allez chez ma marraine!
    Aussi dans mes souvenirs ..je crois que l’on appelle aussi un gâteau ..un Paris-Brest!
    Cordialement
    Bernard

    • Moi je vous encouragerai avec des galettes saucisses et des gâteaux Paris Brest bien crémeux ! Hein Bernard !

  2. Coucou
    Content d’être rentré ? Vous nous préparez quoi maintenant ?J’espère que vous allez bien tout les 2
    Bisous ❤❤❤❤❤❤❤

  3. Nous on est en plein dans le tour de Guyane 😊🌞☀️ sous une chaleur tropicale ils pedalent à fond ! Mais les plus impressionnants sont les jardiniers et autres travailleurs qui fâchent taillent balayent pour que les cyclos passent… Et les familles en tee-shirt jaunes qui attendent en plein cagnard de les voir passer… Ziiiip !… C’est fini ! Et y’a des équipes de metropole qui participent. Nous on sieste dans nos hamacs et on trempe dans le maroni.
    Bises equatoriennes

Laissez nous un commentaire (on aime bien !)