Singeries

On ne vous en avait pas parlé, en pensant qu’un lecteur avisé qui serait déjà passé par là s’en rendrait compte, mais Lopburi est surnommée « La ville des singes« .
Des centaines de macaques écument une large part la vieille ville, virevoltant d’un toit à l’autre et s’accrochant aux lignes électriques. Ils grimpent sur les voitures, glissent sur les auvents et se disputent des restes de nourriture.

 

Quand même les singes sages singent les singeries des singes de passage, tous les singes rient.
(proverbe Thaï)

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

C’est en nous rendant sur le site du PRAG SAM YOT que nous faisons connaissance avec ces charmants animaux. Il est squatté par une colonie d’environ 500 singes. Le guide nous dit qu’une femelle pond un petit tous les 6 mois… alors on se demande comment est gérée cette situation d’envahissement ?

Une grande partie des habitants sont exaspérés par ces remuants voisins, mais ils ne leur font aucun mal car ils les tiennent pour des disciples du dieu hindou Hanuman : En blesser un garantirait ainsi un très mauvais karma. Certains demandent à ce qu’ils soient capturés et emportés dans des bois voisins, mais pour le moment la municipalité se contente de les laisser là. On imagine bien qu’il doit y avoir des « accidents » vu qu’ils traversent les rues en nombre (comme des rats), c’est assez saisissant.

On va donc se contenter de jouer avec eux, ce qui est plutôt amusant. Enfin, seulement avec les petits, les gros qui montrent les dents n’ont visiblement pas envie de plaisanter. Notre amie Lucy va rester bien sagement à l’entrée du site, squattant même la guérite de la vendeuse de tickets tellement elle est effrayée par ces intrépides macaques.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

C’est vrai qu’ils sont plutôt envahissants et chapardeurs, n’hésitant pas à nous sauter dessus pour s’incruster dans la photo de groupe (cf. ci-dessus), voire même à dérober ce qu’ils peuvent. Le guide nous a donné un bâton pour les éloigner mais les plus petits pensent que c’est pour jouer avec eux, alors ils essayent d’y grimper mais les parents ne sont pas de cet avis et viennent vers nous en grognant et tirent la queue de leur progéniture pour les récupérer.

Ils ont même réussi à faucher la gourde d’Irène qui était toute neuve (la gourde, pas Irène, qui n’est pas gourde), après de vaines recherches nous avons découvert que ladite gourde était en fait restée dans la chambre… Ils sont trop forts !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le guide nous apprend qu’il y a plusieurs bandes qui sévissent dans des quartiers voisins, ne se mélangent pas et se castagnent allègrement, ce n’est pas très différent de certains banlieues chez nous.

En marchant sur les trottoirs il nous faut faire attention aux dessus de nos têtes qu’il ne nous tombe pas des crottes ou de l’urine de singe. Lucy qui est nouvelle cycliste aura droit au baptème (on lui a réservé des séances de bizutage) et se fera doucher d’un pipi de singe en poussant des cris (Lucy, pas le singe !)

En traversant un sanctuaire (de singes) nous en retrouverons toute une bande dans les jours qui suivent, mais ils sont craintifs, habitant ce sanctuaire dans lequel les touristes ne se rendent pas. Pourtant un local nous prévient de faire attention, mais les singes des villes sont plus agressifs que les singes des campagnes, c’est comme les gens, ceux ci vont tout simplement s’enfuir à notre passage, c’est carrément flippant de voir une foultitude se crapahuter dans tous les sens en sautillant comme des éclopés  et trainant les petits par la queue devant ces drôles de machines à deux roues qui envahissent leur espace.

Print Friendly, PDF & Email

10 Commentaires judicieux

  1. Avez-vous essayé les grimaces avec eux? Car c’est bien connu, ce n’est pas au vieux singe…. Je n’ai aucun doute sur le fait que vous pissiez vous acclimater à leurs facéties! Bises. mimi et GG

  2. Coucou mes voyageurs préfères
    Ben j’aurais fais comme votre copine, je serais rester dans la cabane. . 😊… Et pour le reste c’est sur que ca me serais tombée aussi dessus mes copines m’appellent la poisse, donc les singes pour moi en peluches…. Lollllll…
    Tu m’as fais rire avec le coup de la gourde…. Lolllllll
    Bisous bisous ❤💖💖💖❤❤❤❤

  3. coucou Irène et Joel
    bravo on vous adore et vous nous faites rever avec vos aventure
    heloise

    et les singes son trop mignons
    je vous aime bien
    annaelle

    petit mot de nos petites filles qui sont fans des cyclomigrateurs
    Claudine et josick

  4. Coucou nona pyjo,

    Les petits singes sont trop mignons!!! J’espère que Pyjo n’a pas eu peur avec son singe sur l’épaule !!! Vous leur avez donner des bananes à manger !!????? Et les maman singe ils portent leur bébé dans une poche comme les kangourous et les koalas !!???????

    Je vous fait de gros bisous nonna pyjo, je remonte me coucher 😘😘😘❤❤❤❤

  5. J’aime bien le proverbe Thaï. La population humaine ne doit pas trop les fréquenter ? Espérons qu’ils n’envahiront pas la ville. A bientôt . Mamie Nicole.

Laissez nous un commentaire (on aime bien !)